Historique

Une longue histoire avec le théâtre à La Possonnière…

Le théâtre était déjà présent sur la commune de La Possonnière au début du 20ème siècle. En témoignent les affiches datant de 1915 à 1939. A l’époque, c’était une activité de la paroisse.

Le Tennis Club de La Possonnière avait dans les années 80 une troupe de théâtre amateur dirigée par M. Eugène Delanoë assisté de son épouse pour la mise en scène, les costumes et décors. Les représentations étaient alors données dans la salle des Vaureitres et attiraient déjà un large public.

La troupe s’y est produite de 1984 à 1990. Citons parmi leurs pièces interprétées : « Les Dix Petits Nègres » d’Agatha Christie, « Je veux voir Mioussof » de Valentin Kataiev et « J’y suis…J’y reste » de Raymond Vincy et Jean Valmy.

Le théâtre a été rénové à la fin des années 80 par la municipalité et la troupe du Tennis Club a été l’une des premières à avoir l’honneur de jouer dans ce nouveau théâtre municipal en 1991, la comédie « Le saut du lit » de Ray Cooney et John Chapman. La troupe a cessé ses activités après ce dernier spectacle.

Ensuite s’est créée l’Association Culturelle Voir & Entendredont M. Eugène Delanoë fut le 1er président. Le but de l’association était l’organisation de toute manifestation à caractère culturel et c’est encore son objectif à ce jour. L’association a été plus orientée vers le théâtre et le cinéma.

L’association s’est employée à faire vivre le théâtre mis à disposition par la municipalité dont M. Jean Fouliard était le maire à l’époque. Voir & Entendre été créé le 23 août 1990 par M. Delanoë, que la municipalité avait sollicité, pensant à juste titre qu’il était judicieux qu’une telle association existât. Depuis cette création les activités se sont étoffées, ainsi que l’audience de l’association. Voir & Entendre c’était du théâtre, des conférences, des spectacles musicaux, du cinéma avec les Amis du Bon Cinéma.

Une nouvelle troupe de théâtre amateur pour adultes s’est alors constituée : leThéâtre du Moulin Blancmise en scène parHenri Uzureau, comédien professionnel, jusqu'en 2006 après 17 ans d’existence.

Elle a débuté en jouant Eugène Labiche, puis d’autres auteurs comme Georges Feydeau, René de Obaldia, Eugène Ionesco, Tom Stoppard, Jean-Claude Grumberg, Roger Vitrac…. Deux de leurs dernières représentations étaient : « Transport de femmes » de Steeve Gooch et « L’Augmentation » de Georges Perec.

L’association a été l’une des premières dans la région à créer un Festival de Théâtre Amateur de 1991 à 2004 qui a rencontré un franc succès. Plusieurs compagnies reconnues aujourd’hui ont été accueillies en résidence à La Possonnière ou y ont débuté telles que la Compagnie Gaïa, les R’culéens, la Compagnie Didascalies, etc… Pas de prix, pas de jury, mais une très grande convivialité en faisait un moment très sympathique. Malheureusement, voyant un certain essoufflement, manifestations lourdes à mettre en place et à gérer, manque de disponibilité des organisateurs et des bénévoles, le festival annuel du mois de mai a été arrêté. pour y pallier il a été par la suite proposé des spectacles tout au long de l’année avec une trêve en juillet et août.

LesAteliers Théâtrecréés fin 1997 par Monsieur Jean-Louis Chevreau, professeur de philosophie, occupent toujours une place prépondérante dans l’association (voir l’historique des Ateliers Théâtre).

En 1999 s’est créée une nouvelle troupeScène et Loire. Au départ elle était constituée d’anciens comédiens de la troupe du Tennis Club et de personnes attirées par le théâtre.Monique Brault, de la Compagnie Didascalies venue à La Possonnière dans le cadre du festival de théâtre amateur, les a pris en main dès l’année 2000 et ce jusqu'en 2013. La troupe a été composée de 9 à 11 personnes selon les années.

Il y avait donc deux troupes au début des années 2000 à La Possonnière Le Théâtre du Moulin Blanc et Scène et Loire qui chacune dans leur domaine, offraient des spectacles de qualité. La troupe Scène et Loire pour se différencier a opté pour le registre de la comédie et y est restée fidèle.

En 2001, l’association a participé activement au 150ème anniversaire de la commune. Etienne Jonniaux « metteur en mots et en forme », Monique Clavreul, Monique Brault, Gérard et Cyril Planchon ont été les chevilles ouvrières de la réussite du spectacle au port de La Possonnière.

A cette époque Monsieur Michel Gillot était le 2ème président de l’association. Il avait succédé à Monsieur Eugène Delanoë décédé en 1992. Madame Andrée Gillot était la secrétaire de l’association. M. et Mme Gillot ont fortement contribué à la vie de l’association grâce à la richesse des échanges lors des conférences aux thèmes très éclectiques et à la diversité des spectacles proposés. Leur investissement a été le plus long en tant que président et secrétaire.

Les différents présidents ont été successivement :

  • 1990/1992 : M. Eugène Delanoë
  • 1992/2004 : M. Michel Gillot
  • 2004/2005 : M. Jean Donneux
  • 2005/2007 : Mme Monique Geoffrion
  • Depuis 2007 : Mme Christiane Boissinot Maingot

Depuis 2007, l’équipe de l’association, tout comme ses prédécesseurs, s’efforce de vous proposer des spectacles de qualité et dans des registres très différents en accueillant également des troupes extérieures à la commune, afin de faire vivre le théâtre municipal et ainsi continuer à participer à l’animation culturelle à La Possonnière.

Quelques exemples parmi d’autres : Via Negativa d’Eugène Durif, extraits de l’opéra COSI FAN TUTTE de Mozart, Tout bascule d’Olivier Lejeune, Georges Dandin de Molière, les Variations énigmatiques d’Eric Emmanuel Schmitt, Un chameau à trois bosses, fable médiévale, création de la Cie Didascalies, Amor – A Mort de Jean-Pierre Martinez, Ch@t et Souris de Ray Cooney…..

Fin 2009 s’est créée une autre troupe nomméeLa Compagnie du Coin, constituée de 9 jeunes issus des Ateliers Théâtre, et de nouveaux habitants de la commune passionnés de théâtre. Leur première prestation en mars 2010 a conquis le public, ils interprétaient une pièce policière « Fleurs ou chocolats » d’Isabelle Oheix mise en scène par Monique Brault. Ils nous ont ensuite présenté deux créations, « Faut Oser l’Ubuesque » en 2011 où le délire était bien réel, et « Pauses café au Ponton » en 2012, spectacle très original.

Pour la saison 2012/2013 la Compagnie du Coin a suspendu ses activités, son effectif étant trop réduit. Les jeunes devant être mobiles pour leurs études ou leur travail.

En novembre 2011, l’association a eu le plaisir de retrouver le théâtre municipal momentanément fermé pendant les travaux de construction du centre intergénérationnel à vocation intercommunale, baptisé LE PONTON et inauguré le 19 novembre 2011 par Monsieur Célestin Suhard, maire de La Possonnière entouré de son conseil municipal, de nombreux invités et personnalités.

2013 Arrivée d'un nouveau metteur en scène pour Scène et Loire :Mathieu LANCELOT.