La vieille terre enfante encore des vénus

La compagnie de la 3ème métamorphose

Samedi 12 Mars 2021 – 20H30

Le Ponton – La Possonnière

Réservations à venir

A partir de 14 ans

Un dialogue se crée, à travers les siècles, entre La Vénus Rustique, long poème de Maupassant et l’évocation du meurtre de Laëtitia Perrais en janvier 2011.  Cette rencontre questionne bien évidemment la constance des violences faites aux femmes dans notre société mais également notre rapport au temps qui passe, à l’enfance, à la féminité et à la parentalité.

La poésie et le fait divers racontent la même histoire.

Celle d’une enfant découverte sur un rivage. Elle grandit dans un village, aimée de tous. Un jour, elle croise la route d’un marginal. Le monstre décide de la posséder. Il l’assassine sous les regards incrédules des villageois.

Celle d’une jeune fille à l’enfance chaotique qui rencontre un autre enfant de la misère.  Il la tue, profane son corps. L’horreur du crime marque les consciences aussi bien que les écrans.

Les mots du poète sont chantés, les images du passé s’animent, véritables tableaux pleins de vie, portés par les timbres chauds des instruments acoustiques. Mais dans les paroles, c’est toute l’intimité de notre rapport aux faits divers qui se découvre. C’est alors qu’émerge l’espérance, celle d’une petite fille venant de naître face à qui un père se sent  désarmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller en haut